Comment commencer à vivre selon tes propres règles dès aujourd'hui - 2.

trouver sa voie Jan 13, 2021

 

Nous n’avons que deux choix dans la vie : vivre la vie qu’on est censé vivre ou vivre la vie que l’on veut.

Vivre la vie que tu veux conduit à la liberté, à l'épanouissement et à la joie véritables. Mais c’est un chemin plus difficile qui demande du courage, de la prise de risque et parfois, des revers.

Je vais te partager les premiers pas que tu peux faire pour commencer à fixer les règles de ta vie. Je t’invite à essayer…il se pourrait bien que ton chemin commence à se dessiner sous tes pieds.

 

Deuxième étape : Arrête d’écouter les autres.

 

"Le monde réel ne fonctionne pas comme ça." "La vie est dure." "Arrête de te prendre pour ce que tu n’es pas."

Toi et moi avons entendu ces phrases toute notre vie, n’est-ce pas ?

 

L’idée étant que tu ne peux pas faire ce que tu veux, que tu dois apprendre à être réaliste (= ne pas avoir de trop grandes ambitions, ou de rêves vibrants en toi), car la vie est un défi que tu dois relever.

Voire, endurer.

 

L’une des raisons principales pour lesquelles il est si difficile de vivre sa vie selon ses propres conditions, c’est qu’il existe une énorme résistance, une inertie immense tout autour de toi. Cette résistance tourne en boucle autour d’idées telles que :

  • C’est trop dur, tu ne pourras pas avoir ce que tu veux.
  • Tu es un rêveur (sous-entendu : pas dans la réalité et donc, complètement à côté de la plaque).
  • Tes objectifs ne se réaliseront pas.

 

Il faut donc déployer beaucoup d’énergie et de courage pour contrebalancer cette inertie et faire des choses qui te passionnent, surtout si elles ne sont pas "la norme". (Bonus « dégueu » : une fois que tu auras commencé, beaucoup de gens n'aimeront pas ça et trouveront des moyens de te le faire savoir (après, ça se calme un peu 😉).

 

Dans cet article, je vais t’expliquer par où commencer.

 

  1. Comment on s’y prend ?

 

  • Gère ton « temps d’écoute » comme un pro 

 

Ton temps est ultra précieux et tu n’as pas une minute à consacrer à ce qui ne va pas dans le sens de ton bien-être et de ta réalisation.

Aussi, tu dois rigoureusement sélectionner qui tu écoutes, à tous les niveaux (entourage familial, professionnel, amical, médias, réseaux sociaux, etc.).

Pour cela, pose-toi ces questions : qui a dit que la vie devait être terrible ? Qui a dit que tu ne peux pas faire les choses que tu veux faire ?

QUI te dit ces choses ?

  • Des gens qui n'ont jamais fait les choses qu'ils voulaient faire ?
  • Des gens qui t’aiment et qui voudraient t’éviter une possible souffrance (et du coup, un possible épanouissement) ?
  • Des gens qui essaient de te vendre quelque chose en te faisant peur ?
  • Des gens qui essaient de te « contrôler » d’une manière ou d’une autre (sans tomber dans la parano, hein 😊) ?

Commence à observer qui te parle. Ce qui se dit dans son discours.

Et demande-toi : pourquoi tu autoriserais ces personnes à façonner ta vie ?

En pratiquant tu vas commencer à voir apparaitre des schémas (toujours les mêmes, tu verras) et tu pourras, petit à petit t’en détacher.

 

  • Sois conscient de qui tu es

 

La suite logique pourrait être "Arrête de te préoccuper de ce que tout le monde pense". Mais cette approche ne fait que passer d'un extrême à l'autre.

La réalité, c’est que tu as toujours besoin, dans une certaine mesure, des autres. Tu as besoin de compassion et d'empathie. Tu as besoin de feed-back sur tes actions. Tu as besoin de conseils, de soutien. Tu as besoin de confronter tes idées avec d’autres regards.

Tu ne peux donc pas bannir toute opinion de ta vie. Mais tu dois apprendre à ne plus avoir besoin d'une approbation extérieure pour te sentir heureux, digne ou bien dans ta peau.

Tu as besoin de comprendre (et d’expérimenter, encore et encore) que qui tu es en tant que personne, est parfait - que tu réalises tous tes rêves ou non.

Tu es parfait parce que tu es là, tout simplement.

Et que tu as déjà ta place, indépendamment de ce que tu réalises ou pas.

Tu joues déjà ton rôle.

Le reste – aller vers ses rêves, s’épanouir, ce n’est que du bonus, du fun, du jeu !

Et toi seul sais ce dont tu as besoin. Sur les modalités pratiques, choisis juste à qui tu en parles.

 

  • Le bénéfice du secret

Lorsque tu penses, rêves, commences à imaginer quelque chose, ne te précipite pas vers les autres pour obtenir un « feu vert » symbolique (voir point précédent sur l’approbation). Vois tes idées comme de jeunes pousses qui viennent de percer la surface de la Terre. Tendres. Innocentes. Vulnérables.

Ta responsabilité, c’est de protéger des idées, tes prémisses, tes rêves. Pour leur laisser le temps de se renforcer, commencer à prendre forme. Tu as besoin de ce temps de secret pour laisser les choses se développer en toi, sans interférence, sans jugement (y compris et surtout le tien, d’ailleurs 😊).

Tu jugeras ensuite si tu veux suivre cette idée ou pas.

 

  • L’affirmation tranquille

 

Apprends à dire « Je ne me sens pas à l’aise de discuter de cela avec toi », « je préfère qu’on arrête cette conversation ».  Tout simplement. Sans t’énerver. Et quitter l’échange. Cela t’évitera de perdre ton énergie à te justifier auprès de personnes qui interprètent de ce que tu dis ou fait selon leurs propres filtres (qui ne te servent à rien et ne s’appliquent pas à toi).

 

  1. Les pièges à éviter 

 

  • Le piège de l’excès inverse

Je vois beaucoup de gens qui essaient de vivre leur vie comme ils l'entendent, juste pour faire leurs preuves et montrer à quel point ils sont géniaux. Mais ils ont encore besoin d'approbation - ils ont encore besoin que les gens les admirent (sur les réseaux, par exemple) et leur donnent une tape dans le dos. S'ils semblent vivre leur vie "à leur façon", c'est uniquement grâce à leur désir d'avoir l'air cool, digne, génial, etc.

Ne vis pas ta vie selon tes propres termes juste pour avoir l’air cool ou parce que tu penses que cela te rendra meilleur que les autres.

C’est un piège sans fin qui te poussera toujours plus en avant et te videra peu à peu de ta joie.

Vis ta vie pour toi, pour ton bonheur (même si personne d’autre n’est au courant que ta vie est géniale^^).

 

  • Le piège de l’alignement des planètes

Comme sortir de l’inertie ambiante demande des efforts, certains (dont moi, à un moment donné) se réconfortent en se disant (d’abord, avant de finir par s’en convaincre) que s’ils arrivent à vivre à partir d’eux-mêmes, l’univers va automatiquement s’aligner pour les mener au succès.

Si tu es courageux et brave, tu triompheras.

Ben non, en fait ^^.

Parce que vivre à partir de tes propres règles ne te fait pas faire l’économie d’avoir des choses à apprendre, des erreurs d’appréciation à commettre. Cela ne supprime pas comme par magie certains angles morts que tu traines depuis toujours et qui te font régulièrement te planter…

Alors, ça ne vaut pas le coup, du coup ? 😊

Bien sûr que si !

Il te faut juste savoir que partir de toi, c’est la base, et ensuite tu auras à arpenter un chemin, estimer les risques, réfléchir à des stratégies, demander ponctuellement de l’aide pour ce qui t’est difficile. La vie, quoi 😉.

 

  1. En conclusion 

 

Réalise que la plupart des résistances ne sont que du bruit et que la plupart des "règles" de la vie sont créées par des gens qui ont enterré leurs rêves il y a longtemps. Apprends à voir les choses telles qu’elles sont au lieu de telles qu’on t’a dit qu’elles étaient 😉.

En supprimant ton désir d'approbation, tu pourras commencer à faire les choses par pur plaisir et par amour, ce qui, par coïncidence, te libérera pour fixer tes propres règles de vie.

 

À la semaine prochaine pour la suite !

 

Force et amour,

 

Audrey

 

Tu veux transformer ta vie ?

Voici les 5 étapes à suivre.

Mini-cours GRATUIT 100% concret.

 

JE TELECHARGE MON MINI COURS MAINTENANT !
Close

Tu veux transformer ta vie ?

Voici les étapes à suivre.

Mini Cours en 5 étapes concrètes 100% GRATUIT.

Inscris ton prénom + ton email ci-dessous et clique sur le bouton. Tu peux te désinscrire à tout moment ;)